Océan, traduction, frénésie littéraire d'une rive à l'autre. Attrapez la vague au vol !

Les auteurs argentins

Ezequiel Martínez Estrada (1895 - 1964)

 

Poète, romancier, essayiste, journaliste, il enseigna en Argentine, au Mexique, et fut directeur du Centre d'Etudes Latino-américaines à la Casa de las Américas de Cuba. Une des voix les plus illustres de la littérature argentine contemporaine. Suite au coup d'état de José Félix Uriburu qui destitue le président radical Yrigoyen, Estrada publie le premier d'une série d'essais qui le rendront célèbre, Radiografía de la pampa (1933), dans lequel il examine la récurrence des maux de la société argentine à l'aune du peuplement géographique et du politique.

 

Aux éditions de L'atelier du tilde :

 

// Trois contes sans amour (2014)

 

Néstor Sabatini est diplômé de la prestigieuse École Nationale d'Art Dramatique de Buenos Aires (IUNA). En marge de ses activités de professeur d'art dramatique, il a monté depuis 1978, en tant que metteur en scène, plus de 80 pièces d'auteurs nationaux et étrangers (notamment Arthur Miller). Il a écrit et mis en scène de nombreuses adaptations scéniques (La métamorphose, Cyrano de Bergerac), ainsi que certaines de ses propres œuvres.

Pas un mot là-dessus a effectué de nombreuses tournées nationales en Argentine, et en Amérique du sud.

 

Aux éditions de L'atelier du tilde :

 

// Pas un mot là-dessus (2011)

Alberto Drago est né en 1937 à Buenos Aires. Très tôt, il fait ses premiers pas dans le monde du spectacle comme acteur dans le cirque des frères Rivero, puis dans différentes troupes de théâtre indépendantes (Charles Chaplin, Ariel, Diagonal, etc). Il participe parallèlement à de nombreux ateliers, cours et séminaires, donnés par les figures majeures du théâtre argentin indépendant de l'époque, Marcelo Lavalle, Pablo Mantelli, Antonia Herrero, mais surtout Alejandra Boero, actrice célèbre qui crée en 1950 le Nuevo teatro [Nouveau Théâtre]. L'auteur travaille également pour la radio (théâtre radiophonique), la télévision (scénarios) et le cinéma, avant de se consacrer à la direction et à l'écriture théâtrale. À partir de 1982, il donne des cours à l'École Nationale d'Art Dramatique.

Parmi ses pièces les plus représentées : La Navarro, Sábado de vino y gloria [Samedi de vin et de gloire], Historias alegremente crueles [Histoires joyeusement cruelles], Se me murió entre los brazos [Il est mort dans mes bras], ou encore El que me toca es un chancho [Celui qui me touche est un porc].

 

Aux éditions de L'atelier

du tilde :

 

// Monologues (2012)

 

 

Tous droits réservés L'atelier du tilde / Alexis Dedieu

Dernière mise à jour : printemps 2015